Pour la 5e édition du projet « Planète Marianne » Clichés Urbains a proposé aux adolescent.e.s du quartier Flandre une initiation photo-video articulée autour de la thématique du Sport Féminin. Au cours d’ateliers techniques (prises de vue photo et vidéo, prises de son, interviews...), complétés de reportages et de rencontres de sportives sur le terrain, les jeunes ont découvert les défis techniques de l’image « sportive ».

 

En interviewant plus particulièrement 6 athlètes issues des quartiers prioritaires parisiens, les participant.e.s ont également découvert les coulisses et les défis, de la pratique sportive féminine, amateure comme professionnelle. D’Anouk, 13 ans, collégienne passionnée par le basket à Aya, 40 ans, triple championne du monde de boxe, les participant.e.s ont découvert des personnalités bien trempées, courageuses et déterminées à être reconnues comme des athlètes à part entière.

 

Toutes aspirent à l’égalité de traitement avec les hommes. Si les choses avancent, doucement, il reste un fossé abyssal, notamment en termes de représentation, d’accessibilité et de rémunération. Les combats ne se gagnent pas tous seuls. Activisme et vigilance de tous.tes, à chaque instant, sont indispensables pour vaincre les inégalités. Le tennis féminin par exemple a été valorisé, reconnu et rémunéré plus tôt en raison de prises de position courageuses et médiatisées de joueuses engagées, dès les années 70. La coupe du monde de l’été 2019 a déjà commencé à rendre vraiment populaire le football féminin. Espérons que le mouvement est définitivement lancé et que les sportives de toutes les disciplines seront bientôt visibles, rémunérées et aussi bien traitées que leurs collègues masculins.

Retour en images...

Les ateliers

Le stage (et son making-of)

Les reportages

Les participant.e.s